Tiistai 25.9.2018
"
Herra sanoo: "Peseytykää, puhdistautukaa, tehkää loppu pahoista töistänne, ne ovat aina silmissäni. Lakatkaa tekemästä pahaa." Jes. 1:16

La loi de Dieu et sa signification

en français 11.5.2015 15:43 | Siionin Lähetyslehti
La loi est exacte et exigeante. Jésus enseignait que déjà une mauvaise intention du cœur suffit pour transgresser la loi de Dieu. Personne ne peut vivre sans offenser Dieu, mais la loi est absolue : elle exige une observation impeccable.
L’œuvre parfaite du Christ

Paul enseigna: « Car chose impossible à la loi, parce que la chair la rendait sans force, - Dieu a condamné le péché dans la chair, en envoyant, à cause du péché, son propre Fils dans une chair semblable à celle du péché. » (Rom 8 : 3) Comme l’homme n’est pas parfait et qu’il ne peut vivre sans offenser la volonté de Dieu, Dieu lui-même envoya son Fils en tant qu’un humain sur la terre afin de délivrer ceux qui étaient soumis à la loi. (Gal 4 : 4 – 5)   

Jésus est le seul à avoir vécu entièrement selon la volonté de Dieu. Notre salut n’est pas fondé sur notre vie impeccable mais sur la perfection du Christ. Le chemin vers la communion avec Dieu, c’est Jésus-Christ et non pas l’observation de la loi. La fonction de la loi, c’est de faire connaître à l’homme son péché, puis diriger l’homme réveillé vers le Christ, au milieu de ses fidèles. Les enfants de Dieu prêchent l’évangile qui donne la vie par la puissance du Saint-Esprit. L’Esprit Saint suscite la foi de l’homme et lui rend l’œuvre parfaite du Christ.

La justice de la loi et la justice de la foi

La Bible fait une claire distinction entre la justice par l’observation de la loi et la justice de la foi. Paul prenait Abraham comme exemple dans son enseignement. En effet, ce père de la foi croyait à la promesse de Dieu, et cela lui fut compté comme justice. Abraham n’était pas juste, c’est-à-dire agréable à Dieu, par ses propres œuvres mais par sa foi. Par contre, ceux qui cherchent la justification dans la loi sont sous la malédiction de la loi. (Gal. 3 ; Rom. 4.)

Paul dit : « Or, la loi ne procède pas de la foi ; mais elle dit : Celui qui mettra ces choses en pratique vivra par elle. Christ nous a racheté de la malédiction de la loi, étant devenu malédiction pour nous – car il est écrit : Maudit est quiconque est pendu au bois - afin que la bénédiction d’Abraham eût pour les païens son accomplissement en Jésus-Christ, et que nous reçussions par la foi l’Esprit qui avait été promis. » (Gal 3 : 12 – 14)

La justice par l’observation de la loi et la justice par la foi ne s’accordent pas ; au contraire, elles s’excluent. C’est ce que Paul souligna aux Galates : « Vous êtes séparés de Christ, vous tous qui cherchez la justification dans la loi ; vous êtes déchus de la grâce. »

La servitude de la loi et la liberté du chrétien

Paul conseilla les Galates : « C’est pour la liberté que Christ nous a affranchis. Demeurez donc fermes, et ne vous laissez pas mettre de nouveau sous le joug de la servitude. » (Gal 5 : 1) La loi ne donne pas la force pour l’observer, par contre, elle exige et oblige seulement. C’est pourquoi Paul parlait de la servitude de la loi et conseillait aux chrétiens de ne pas accepter cette servitude. Un esclave doit obéir à la volonté de son maître en toute chose. La servitude de la loi signifie qu’on suit des règles. On pourrait penser que les listes des règles aideraient la vie en tant que croyant ; elles plaisent à notre raison. Mais la foi vivante, ce n’est pas observer les règles. En effet, nul n’est agréable à Dieu par l’observation des règles. Il n’est même pas possible d’élaborer en avance des modèles d’actions pour toutes les situations de la vie. Dieu, en son Fils, délivra les chrétiens de cette tâche. Dieu lui-même dirige les siens par le Saint-Esprit qu’il donne dans le cœur de tous les croyants.

La conscience d’un chrétien est liée à la Parole de Dieu. Le Saint-Esprit conseille les membres du royaume de Dieu en ce qui concerne les questions de la vie et de la foi.

La loi dirige un homme de l’extérieur, mais l’Esprit-Saint le fait de l’intérieur d’un croyant. Les chrétiens agissent selon la volonté de Dieu volontairement. L’Esprit de Dieu enseigne que la volonté de Dieu est bonne et qu’elle suscite aussi la volonté de la respecter. La grâce de Dieu nous enseigne à renoncer aux convoitises mondaines. (Tit 2 : 11 – 12) L’Esprit Saint dirige même un chrétien tombé dans le péché. L’Esprit exhorte alors le pécheur à la repentance ; il donne aussi la force pour la réconciliation. L’œuvre parfaite du Christ réconcilie la chute d’un homme avec Dieu. Pourtant, un homme doit lui-même prendre la responsabilité de ses actes devant la loi temporelle.

Texte : Ilkka Lehto
Traduction : Leena-Maija Kenttämies
Source : Kristityn vapaus, Ajankohtaista 2014

Julkaistu ranskankielisessä kieliliitteessä 6.5.2015.
 

Liisa Louhisalmi

AATOKSEN SAIRAALAREISSU

Helppolukuinen lastenkirja, joka tutustuttaa lasta sairaalamaailmaan.

17 €

Toim. Eero Kukko ja Juha Paukkeri

ALKUSOITOT, SIIONIN LAULUT

Nuottikirja, joka sisältää alkusoiton jokaiseen Siionin lauluun. Alkusoittoja on 35 eri säveltäjältä. Kirja sopii kaikille seuroissa, kodeissa ja seurakuntatyössä näitä lauluja soittaville.

30 €

Toim. Ari-Pekka Palola

Kristus on sama eilen, tänään ja iankaikkisesti

Kirja antaa tietoa vanhoillislestadiolaisen opetuksesta ja avaa sitä, mihin uskosta nousevat opinkäsitykset pohjautuvat. Artikkeleissa avataan myös käsitteiden merkityksiä. 

25 €


Toim. Hanna Aho ja Jouni Hintikka
 

Jaksanko luottaa? Ajankohtaista 2018

Jaksanko luottaa Jumalaan silloinkin, kun kaikki ympärilläni muuttuu ja oma elämä on kriisissä?
Vuosikirjassa 2018 käsitellään ajankohtaisia asioita uskon ja luottamuksen näkökulmasta.  

23 €

Toim. Annika Hintsala ja Jenni Hintsala

Heidän kanssaan kulje, kertomuksia nuorille

Kirja nuorista elämän murrosvaiheessa. Kertomuksissa käsitellään nuoren näkökulmasta uskoa, uskosta nousevia valintoja, omaa minuutta ja suhdetta toisiin ihmisiin. 

17 €

Mediatilan tähän myy Päivämiehen ilmoitusmyynti.
Ota yhteyttä:
pm.ilmoitukset@srk.fi