Keskiviikko 13.11.2019
"
Minä en häpeä evankeliumia, sillä se on Jumalan voima ja se tuo pelastuksen kaikille, jotka sen uskovat, ensin juutalaisille, sitten myös kreikkalaisille. Room. 1:16

Sacrements

en français 16.11.2016 12:20 | Siionin Lähetyslehti
Dans le langage ecclésiastique, les sacrements désignent des actes cultuels qu’on estime particulièrement saints et importants. La Bible ne mentionne pas les sacrements et les différentes Églises chrétiennes sont en désaccord sur leur nombre. L’Église catholique et l’Église orthodoxe ont sept sacrements, alors que les Églises réformées n’en ont que deux: le Baptême et la Sainte Cène. Les Églises réformées ou les Églises protestantes considèrent comme sacrements les actes qui ont été institués par Jésus-Christ lui-même.
La Parole audible et visible

Les sacrements sont caractérisés par une matière visible. On les appelle la Parole visible de Dieu. Au commencement, Dieu créa tout uniquement par sa Parole. Également, la foi de l’homme vient de la Parole qu’il entend. La Parole de Dieu est puissante pour transporter des montagnes, ainsi que pour forcer les cœurs des hommes. La Parole est un outil invisible de Dieu. Les sacrements, le Baptême et la Sainte Cène, comprennent la Parole de Dieu mais aussi une matière visible – l’eau du Baptême, le pain et le vin de la Sainte Cène.

Luther nous enseigne que l’eau, sans la Parole de Dieu, est une eau ordinaire, mais avec la Parole de Dieu c’est une eau de la grâce et de la vie. De la même façon, on peut dire que le pain et le vin sans la Parole de Dieu demeurent pain et vin, mais, quand la Parole de Dieu s’y joint, ils sont le corps et le sang du Christ. Notre Sauveur lui-même est présent dans le Baptême et dans la Sainte Cène – invisiblement mais réellement. Il nous offre lui-même sa grâce par l’intermédiaire d’une matière visible. Les sacrements sont cachés, mystérieux et incompréhensibles pour la raison humaine. Hors de l’usage, les matières des sacrements n’ont aucun pouvoir surnaturel, mais ils doivent pourtant être traités avec respect.

Selon l’enseignement de la Bible, la Parole de Dieu doit être prêchée à tout le monde, alors que les sacrements sont distribués à ceux qui ont reçu la Parole et qui y croient. Selon l’exhortation de Jésus les apôtres prêchèrent d’abord l’Évangile et ensuite ils baptisèrent ceux dans les coeurs desquels le Saint-Esprit avait suscité la foi. Également dans l’Église originelle, la Sainte Cène était partagée par les croyants, au lieu d’être offerte à tout le monde. Les sacrements sont utilisés d’une façon correcte quand ils sont reçus avec foi. Les sacrements sont comme un serment de fidélité avec lesquels Dieu confirme qu’il est fidèle et miséricordieux envers un pécheur. Ainsi Dieu renforce-t-il notre foi et nous donne-t-il du courage et de l’espérance.

Parfois on nous fait comprendre que le salut de l’homme dépend des sacrements. Pourtant, le manque des sacrements ne fait périr personne. C’est le mépris des sacrements qui fait périr. Selon la Parole de Dieu, les sacrements ne font pas d’un non-croyant un croyant, et même une personne qui a été baptisée peut abandonner la foi. Une telle personne doit se repentir. Dieu est miséricordieux envers un pécheur et il ne faut pas dénier l’absolution à un pécheur pénitent.

Quelle est notre attitude envers les choses saintes ?

Les sacrements sont des actes saints. Donc, la Sainte Cène ne signifie pas manger ou boire dans le sens ordinaire, et le Baptême ne signifie pas n’importe quel acte de laver. La sainteté des sacrements doit se manifester aussi dans la façon dont nous en parlons. Recevoir du vin de Sainte Cène et déguster de l’alcool sont deux choses différentes bien que le vin de Saint Cène soit normalement alcoolisé.

Le Baptême est un sacrement du départ en voyage, qui est accompli seulement une fois. La Sainte Cène est un sacrement du voyage qu’on peut prendre même tous les jours. La Bible ne pose pas de limite d’âge pour aucun des deux sacrements, et les façons de les célébrer sont variées. L’âge convenable et la pratique correcte existent seulement dans nos pensées et sont issues de nos traditions. Le baptême des enfants et le baptême des adultes, ainsi que le baptême par immersion et le baptême par versement d’eau sont tous équivalents.

Les parents peuvent participer au culte de Sainte Cène ensemble avec les enfants. Les enfants peuvent également venir à la table de Sainte Cène - en effet la Sainte Cène est un repas de la famille de Dieu. Si la Sainte Cène des enfants paraît étrange, les parents peuvent demander que le prêtre bénisse l’enfant. Peut-on souhaiter de mieux à un enfant que «Que la grâce du Seigneur Jésus-Christ, l’amour de Dieu et la communion du Saint-Esprit soient avec toi» ? Il est bien d’enseigner aux enfants, d’une façon simple, ce que signifie la Sainte Cène. On peut dire, par exemple, que Jésus lui-même y est présent et renforce notre foi bien que nous ne le voyions pas.

Texte : Yrjö Tala
Source : Vuosikirja 2006, Oikea ja väärä
Traduction : M. P.

Julkaistu ranskankielisessä numerossa 16.11.2016

Virsiä Suomenlinnassa, CD-133

Äänitteellä on kesästä, Suomen luonnosta ja isänmaasta kertovia virsiä yhteislauluna. Laulujen kautta välittyy laulamisen ilo, rohkaiseva ja turvallinen sanoma sekä syvä kiitollisuus Jumalan luomistyötä kohtaan. 

22 €

Harri Vähäjylkkä
Piirrokset Anna Ratilainen

Tahdon

Tahdon-kirjassa opetellaan askel kerrallaan vanhemmuutta, ratkotaan kommunikointiongelmia puolisoiden välillä ja kohdataan yhdessä, mitä vastaan tulee: menetyksiä, rakkautta, väsymystä, syntymän ihmettä ja erilaisia näkemyksiä uskovaisena elämisestä.

18 €

Toim. Sanna Isopahkala

Pysytään kuulolla

Kirjassa kokemuksiaan avaavat sekä seuraradion kuuntelijat että tekijät. Kirjaan on myös koottu SRK:n radiotyön historiaa ja merkkipaaluja.

20 €

Elina Sneck
Kuv. Sirkku Saukonoja

Keltakultakulleroinen

Elina Sneckin hellänhauskoissa vauvarunoissa eletään mukana vauva-arjessa – vauva syö roskia, mönkii, tonkii, luuttuaa lattiat ja nuohoaa takan. Väliin se jokeltaa ihanasti ja nukkuu sinisiipien unia. Hyväntuuliset runot pysäyttävät rakkauden ihmeen äärelle.

18 €

Toim. Anna Illikainen, Olli Lohi ja Päivi Martikainen

Vaellanko valossa? Ajankohtaista 2019

Yhteiskunnan moniarvoisuus tulee ihmistä usein vastaan arkielämässä. Vuosikirja 2019 avaa näkökulmia uskovaisena elämiseen tässä ajassa. Kirjoittajat pohtivat, miten kristilliset arvot näkyvät kodissa ja työelämässä ja miten toimia rakentavasti yhteiskunnassa erilaisten aatteiden ja virtausten keskellä. Kirjoituksissa käsitellään myös ihmisen vastuuta luonnosta, toisten kohtaamista ja oman paikan löytämistä.

23 €

Mediatilan tähän myy Päivämiehen ilmoitusmyynti.
Ota yhteyttä:
pm.ilmoitukset@srk.fi