Perjantai 19.7.2019
"
Sytytä silmiini valo, älä anna minun nukkua kuolemaan, ettei viholliseni sanoisi: "Minä voitin hänet", ettei vastustajani saisi iloita tappiostani. Ps. 13:4-5

L’Esprit unit les croyants

en français 26.9.2018 16:12 | Siionin Lähetyslehti
Récemment, une personne avec une Bible dans la main m’a arrêté dans la rue.
Elle m’a demandé la permission de me parler de sa foi. J’ai écouté et puis j’ai dû lui dire que sa conception de la foi me semblait très étrange, et que selon moi on ne pouvait pas la justifier par la Bible.

Au cours de notre discussion, j’ai senti qu’il n’y avait pas de communion de la foi entre nous, ni de compré hension commune quant aux bases de la foi.

Je lui ai montré certains passages de la Bible avec lesquels je lui ai expliqué comment je crois moi-même.

Une foi et une compréhension

Selon la Bible, le Saint-Esprit assemble les enfants de Dieu sur la terre pour former l’Eglise de Dieu, avec une croyance unique et commune.

Dans la confession de foi apostolique, nous reconnaissons notre croyance « à la sainte Eglise commune » et « à la communion des saints ».

Le réformateur Martin Luther explique la confession de foi en disant: « Il y a un petit groupe sur la terre, une communauté sainte, composée uniquement des hommes saints. Elle a une seule tête, le Christ, et elle a été convoquée par le Saint-Esprit. Elle a une seule foi, un seul esprit et une seule compréhension. Elle a beaucoup de dons divers, mais elle est unanime dans l’amour, et en elle il n’y a pas de parties ni de dispersion. »

Ecouter la parole apporte l’homme à la communauté des saints

Dans la rue, j’ai offert l’évangile du pardon des péchés à la personne que j’avais rencontrée, mais elle n’a pas voulu l’accepter.

Selon elle, le pardon n’était pas nécessaire pour croire. Selon la Bible, cependant, la foi vient précisément de ce qu’on entend l’évangile (Rom 10 : 16 - 17).

Luther dit à ce propos: «Nous ne pourrions jamais recevoir aucune information du Christ et nous ne pourrions pas croire en lui et le recevoir comme notre Seigneur, à moins que le Saint-Esprit ne l’offre par la prédication de l’évangile. - - Ecouter la Parole ouvre l’entrée à la communauté des saints. «

Une fois que le Saint-Esprit a dirigé l’homme à la repentance et ainsi en communion avec les saints, l’Esprit devient son enseignant (Jean 14 : 26, 1 Cor 2 : 9 - 10).

Le Saint-Esprit donne aux enfants de Dieu une compréhension commune concernant la question sur comment l’homme devient enfant de Dieu et comment elle peut garder cette part.

L’esprit témoigne

La communion des saints est quelque chose que l’homme ne peut pas voir de ses yeux temporels.

Cependant, le croyant qui a eu la grâce de la repentance peut voir le royaume de Dieu par la foi. (Luc 17 : 21, Jean 3 : 3)

Paul écrit : « L’Esprit lui-même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu » (Rom 8 : 16).

Paul illustre la relation des enfants de Dieu entre eux et avec le Christ avec l’image d’un corps et de ses membres. « Car c’est dans un seul Esprit que nous tous, pour former un seul corps, avons été baptisés » (1 Cor 12 : 13).

La tête de ce corps est le Christ, qui est le Sauveur de son Eglise (Eph 5 : 23).

Nourrir la communion spirituelle

Le péché, l’ennemi de l’âme et le monde cherchent à rompre la communion de l’Esprit.

La Bible appelle les enfants de Dieu à chérir et à prendre soin de cette communion et de cet amour mutuel : « Je vous exhorte donc - - à marcher d’une manière digne de la vocation qui vous a été adressée, en toute humilité et douceur, avec patience.

Supportez-vous les uns les autres avec l’amour, en vous efforçant de conserver l’unité de l’Esprit par le lien de la paix » (Eph 4 : 1 - 3).

La communion des saints est accomplie de façon parfaite au jour de la seconde venue du Christ. Alors son Eglise apparaîtra glorifiée et réjouissante.

Nous marchons vers ce but parmi les saints, avec la force de l’évangile du pardon.

Texte : Pekka Aittakumpu
Traduction : S.K.

Julkaistu ranskankielisessä numerossa 22.8.2018

Toim. Sanna Isopahkala

Pysytään kuulolla

Kirjassa kokemuksiaan avaavat sekä seuraradion kuuntelijat että tekijät. Kirjaan on myös koottu SRK:n radiotyön historiaa ja merkkipaaluja.

20 €

Elina Sneck
Kuv. Sirkku Saukonoja

Keltakultakulleroinen

Elina Sneckin hellänhauskoissa vauvarunoissa eletään mukana vauva-arjessa – vauva syö roskia, mönkii, tonkii, luuttuaa lattiat ja nuohoaa takan. Väliin se jokeltaa ihanasti ja nukkuu sinisiipien unia. Hyväntuuliset runot pysäyttävät rakkauden ihmeen äärelle.

18 €

Virsiä Suomenlinnassa, CD-133

Äänitteellä on kesästä, Suomen luonnosta ja isänmaasta kertovia virsiä yhteislauluna. Laulujen kautta välittyy laulamisen ilo, rohkaiseva ja turvallinen sanoma sekä syvä kiitollisuus Jumalan luomistyötä kohtaan. 

22 €

Toim. Anna Illikainen, Olli Lohi ja Päivi Martikainen

Vaellanko valossa? Ajankohtaista 2019

Yhteiskunnan moniarvoisuus tulee ihmistä usein vastaan arkielämässä. Vuosikirja 2019 avaa näkökulmia uskovaisena elämiseen tässä ajassa. Kirjoittajat pohtivat, miten kristilliset arvot näkyvät kodissa ja työelämässä ja miten toimia rakentavasti yhteiskunnassa erilaisten aatteiden ja virtausten keskellä. Kirjoituksissa käsitellään myös ihmisen vastuuta luonnosta, toisten kohtaamista ja oman paikan löytämistä.

23 €

Harri Vähäjylkkä
Piirrokset Anna Ratilainen

Tahdon

Tahdon-kirjassa opetellaan askel kerrallaan vanhemmuutta, ratkotaan kommunikointiongelmia puolisoiden välillä ja kohdataan yhdessä, mitä vastaan tulee: menetyksiä, rakkautta, väsymystä, syntymän ihmettä ja erilaisia näkemyksiä uskovaisena elämisestä.

18 €

Mediatilan tähän myy Päivämiehen ilmoitusmyynti.
Ota yhteyttä:
pm.ilmoitukset@srk.fi