Sunnuntai 23.9.2018
"
Jeesus vastasi fariseuksille ja lainopettajille: "Taitavasti te teette tyhjäksi Jumalan käskyn, jotta voisitte noudattaa omia sääntöjänne." Mark. 7:9

La bénédiction du jour du sabbat

en français 29.12.2014 13:57 | Siionin Lähetyslehti
L’homme a besoin de repos. Dieu nous a donné le jour du sabbat pour notre bénédiction et pour notre joie. Pour un jour, nous pouvons oublier la précipitation de la vie quotidienne et nous recueillir pour écouter la Parole de Dieu.  
Le jour de sabbat, que Dieu a béni et sanctifié, est important. Pourtant, nous oublions facilement son importance, comme l’a fait le peuple d’Israël. C’est pour cela que Dieu a dû le rappeler dans le troisième commandement (Ex. 20 : 8).

Il y a deux parties dans le commandement « Souviens-toi du jour du sabbat, pour le sanctifier » : le repos et la sanctification. Tous les deux, compris de manière juste, contiennent la bénédiction de Dieu. Le repos fait partie de la bénédiction temporelle et nous donne de la force. La sanctification juste comprend la bénédiction éternelle, puisqu’elle nous mène autour de la Parole de Dieu. Cela est le cœur du jour du sabbat : qu’on sanctifie la Parole de Dieu. Le jour du sabbat est pour l’homme, le don de Dieu pour notre bénédiction et pour notre joie.

La bénédiction du repos

Le jour du sabbat fait partie de la création : Dieu nous a créé de manière que nous ayons besoin de repos. « Car en six jours l’Éternel a fait le ciel, la terre, la mer et tout ce qui s’y trouve, et il s’est reposé le septième jour : c’est pourquoi l’Éternel a béni le jour du sabbat et l’a sanctifié. » (Ex. 20 : 11.)

Le corps et l’esprit se détendent au repos. Il est bien de s’arrêter pour réfléchir sur  les choses qui nous chargent. Ferion-nous bien de les abandonner le jour du sabbat pour que nous ayions du temps pour le repos ? P.ex. la nature peut détendre aussi bien notre corps que notre esprit. Le jour du sabbat nous donne aussi la possibilité de passer du temps avec notre famille, sans la précipitation de la vie quotidienne.

Nous avons la permission et l’ordre de Dieu de ne pas travailler pendant un jour. Parfois, cela nous demande aussi d’avoir la confiance en les soins du Père Céleste. Est-ce que le travail de six jours est suffisant ? « Tu travailleras six jours, et tu respecteras le sabbat le septième jour ; tu respecteras le sabbat, même au temps des labours et de la moisson. » (Ex. 34 : 21.) Ce conseil aussi comprend sûrement une grande sagesse de Dieu.

Les commandements de Dieu deviennent facilement les interdictions, les ordres et la surveillance de leur respect. Est-ce qu’on peut faire cela ou ceci le jour du sabbat ? Pour les Pharisiens de l’epoque de Jésus, le sabbat devenait une loi : ils ont fait des listes des choses interdites pendant le jour du sabbat. Ces listes sont devenues une condition du salut. Les évangiles nous disent que Jésus a dû discuter plusieurs fois sur les questions concernant le sabbat avec les pharisiens. Il y a clairement eu des points de vue différents. Pour Jésus, aussi le sabbat a été une bonne nouvelle et un don de Dieu : « Puis il leur dit : Le sabbat a été fait pour l’homme, et non l’homme pour le sabbat » (Marc 2 : 27.) Nous avons  le droit de faire les bonnes choses même le jour du sabbat. Nous avons aussi le droit de prendre plaisir au jour du sabbat.

La Parole de Dieu et la bénédiction éternelle

Le message essentiel du double commandement concernant le sabbat se trouve dans la sanctification du jour de repos. Samedi soir, la sonnerie des cloches des églises nous rappelle le troisième commandement, le début du jour du sabbat et la sanctification de celui-ci. Luther constate dans le Grand Catéchisme que le jour du sabbat, en lui-même, n’a pas besoin d’être rendu saint, ayant été créé tel par Dieu. Pourtant, Dieu veut que nous le considérions comme saint. Qu’est-ce que cela signifie ? Luther donne une explication sur le troisième commandement : «Nous devons craindre et aimer Dieu, afin de ne point mépriser sa Parole et la prédication ; mais d’avoir pour sa Parole un saint respect et de prendre plaisir à l’entendre et à l’étudier.»

Dimanche, le jour de la résurrection de Jésus et le sabbat des chrétiens, est surtout le jour de la Parole de Dieu. La lecture et l’écoute de la Parole de Dieu nous transmettent la bénédiction éternelle, sur laquelle repose notre vie. L’évangile, prêché par le pouvoir du Saint-Esprit, parle du Christ et l’offre aux auditeurs ; il purifie le cœur par la foi et donne de la force. 

La Bible dit que, selon sa coutume, Jésus entrait dans la synagogue le jour du sabbat. Jésus nous montrait l’exemple : Il sanctifiait le jour du sabbat en allant écouter la Parole. Également, les chrétiens de l’Eglise originelle se rassemblaient régulièrement au culte. Dans les Actes des Apôtres on raconte : «Ils persévéraient dans l’enseignement des apôtres, dans la communion fraternelle, dans la fraction du pain, et dans les prières.» (Act. 2 : 42.)

Dieu sert par sa Parole et par ses sacrements. À cet égard aussi, le sabbat est pour l’homme. C’est nous qui sommes servis ; c’est donc un véritable lieu de repos, une oasis. Un bel intérieur d’église, les sons d’enfants dans une salle de réunion, un chant puissant, et le message éternel de la Bible rendent le jour du repos aussi un jour de fête. Également, le fait d’éprouver la communion de la foi à des réunions, à des cultes et lors des rencontres avec des croyants nous paraît comme une bénédiction et nous donne de la force. De Dieu coule la bénédiction du jour à notre vie par l’intermédiaire de repos et surtout à travers la Parole de Dieu. 

Le Père Céleste a promis dans sa Parole qu’un jour les croyants pourront passer un vrai et parfait jour de repos : «Il y a donc un repos de sabbat résérvé au peuple de Dieu. Car celui qui entre dans le repos de Dieu se repose de ses oeuvres, comme Dieu s’est reposé des siennes. Efforçons-nous donc d’entrer dans ce repos, afin que personne ne tombe en donnant le même exemple de désobéissance. » (Hébr. 4 : 9-11.)

Texte: Albert Halonen 
Traduction: M. P. et S. K.
Source: L’Annuaire de SRK 2013/Bénédiction

Julkaistu ranskankielisessä kieliliitteessä 11/2014.


Toim. Hanna Aho ja Jouni Hintikka
 

Jaksanko luottaa? Ajankohtaista 2018

Jaksanko luottaa Jumalaan silloinkin, kun kaikki ympärilläni muuttuu ja oma elämä on kriisissä?
Vuosikirjassa 2018 käsitellään ajankohtaisia asioita uskon ja luottamuksen näkökulmasta.  

23 €

Toim. Ari-Pekka Palola

Kristus on sama eilen, tänään ja iankaikkisesti

Kirja antaa tietoa vanhoillislestadiolaisen opetuksesta ja avaa sitä, mihin uskosta nousevat opinkäsitykset pohjautuvat. Artikkeleissa avataan myös käsitteiden merkityksiä. 

25 €

Liisa Louhisalmi

AATOKSEN SAIRAALAREISSU

Helppolukuinen lastenkirja, joka tutustuttaa lasta sairaalamaailmaan.

17 €

Toim. Annika Hintsala ja Jenni Hintsala

Heidän kanssaan kulje, kertomuksia nuorille

Kirja nuorista elämän murrosvaiheessa. Kertomuksissa käsitellään nuoren näkökulmasta uskoa, uskosta nousevia valintoja, omaa minuutta ja suhdetta toisiin ihmisiin. 

17 €

Toim. Eero Kukko ja Juha Paukkeri

ALKUSOITOT, SIIONIN LAULUT

Nuottikirja, joka sisältää alkusoiton jokaiseen Siionin lauluun. Alkusoittoja on 35 eri säveltäjältä. Kirja sopii kaikille seuroissa, kodeissa ja seurakuntatyössä näitä lauluja soittaville.

30 €

Mediatilan tähän myy Päivämiehen ilmoitusmyynti.
Ota yhteyttä:
pm.ilmoitukset@srk.fi