Maanantai 19.11.2018
"
Me odotamme uusia taivaita ja uutta maata, joissa vanhurskaus vallitsee. 2 Piet. 3:13

Dieu se révèle

en français 20.11.2013 11:22 | Siionin Lähetyslehti
L’homme n’a jamais pu atteindre le Dieu tout-puissant et sa grandeur par l’intermédiaire de son propre entendement. Ésaïe, un prophète de l’Ancien Testament, écrivit : « Mais tu es un Dieu qui te caches, Dieu d’Israël, Sauveur » (Es. 45:15). Également, Ésaïe écrivit : « Car mes pensées ne sont pas vos pensées, et vos voies ne sont pas mes voies, dit l’Éternel. Autant les cieux sont élevés au-dessus de la terre, autant mes voies sont élevées au-dessus de vos voies, et mes pensées au-dessus de vos pensées » (Es. 55:8-9).
L’homme peut apprendre à connaître Dieu seulement de la manière que Dieu se révèle à lui. Dieu parle à l’homme dans la nature, dans les destinées de la vie, et dans l’histoire des peuples (Rm. 1:20, Jn. 9:3, Ac. 17:26-27). Il nous parle à travers la conscience (Rm. 2:15). Particulièrement, Dieu se révèle aux hommes dans la Sainte Bible et en notre Sauveur Jésus-Christ (Hé. 1:1-3).

Pour un homme incroyant, il est impossible de parvenir à connaître Dieu sans la Parole de Dieu. C’est pourquoi Dieu donna sa Parole aux hommes. La Sainte Bible est «le manuel» de la révélation de Dieu. Elle doit toujours rester la plus haute instruction de la foi et de la vie (2 P. 1:19-21, Ps. 119:105).

L’homme reçoit la paix en Dieu

Dieu veut se révéler aux hommes. « Je t’aime d’un amour éternel; C’est pourquoi je te conserve ma bonté » (Jr. 31:3). L’homme est la seule créature dans le monde qui peut entendre la voix de Dieu, mettre sa confiance en Dieu, l’aimer et le servir. Cela est dû au fait que l’homme a été créé à l’image de Dieu (Gn. 1:27).

Dieu destina l’homme pour vivre en communion avec lui. Par conséquent, le cœur de l’homme reçoit la paix et le repos seulement en Dieu (Mt. 16:26).

La révélation de Dieu sur lui-même n’est pas seulement une liste des choses importantes sur Dieu. Avant tout, Dieu veut nous révéler comment est sa sainte et juste volonté, quelle est son attitude à l’égard du péché, et quelle sorte de salut il prépara pour racheter les hommes du pouvoir du péché et de la mort.

Dieu dirige et conduit

La Bible démontre qu’également les événements des temps derniers sont dirigés par Dieu (2 Th. 2:3-4). Plus la fin du temps et du monde approche, moins les hommes respectent Dieu et sa Parole (1 Tm. 4:1; 2 Tm. 3:1-2). Pourtant, Dieu et sa Parole ne changèrent pas, et ne changeront pas (1 P. 1:25; Hé. 13:8).

L’homme aussi reste au fond le même qu’avant. Il est totalement dépendant des soins de Dieu, bien qu’il n’en soit pas conscient. Au milieu de changements il est troublé et ressent de la peur et de l’insécurité. La communion avec son Créateur lui manque, même s’il ne le comprend pas.

Bien que Dieu ait permis que l’esprit de l’erreur augmente (2 Th. 2:11), il continue d’appeler les hommes à la communion avec lui. Il démontre son pouvoir dans sa création, dans laquelle la journée de travail de Dieu continue. «Voici, je vais faire une chose nouvelle, sur le point d’arriver: Ne la connaîtrez-vous pas? » (Es. 43:19). La grandeur du pouvoir de Dieu et l’insignifiance de l’homme se présentent également  dans des bouleversements naturels, qui effrayent l’esprit de l’homme (Hé. 12:26-27).

Un des plus grands miracles et dons de la vie que notre Créateur a accordé est la naissance d’un enfant - d’un enfant qui, dès la conception, a part à l’œuvre de rédemption du Christ par la foi. Nous croyons et reconnaissons que Dieu seul peut accorder le don de la vie, et c’est lui qui également peut l’ôter. C’est pourquoi aussi la rencontre avec la mort interpelle l’homme.    

Dieu ne créa pas l’homme pour qu’il soit dirigé par le hasard, mais il connaissait le cours de notre vie même avant que nous ne soyons nés (Ps. 139:16). Souvent, nous voyons difficilement la guidance de Dieu dans les destinées de nos vies ou dans l’histoire des peuples, parce que nous regardons les choses à tellement court terme et notre compréhension sur elles est limitée.

Il est particulièrement difficile d’accepter que les tribulations de la vie, comme les maladies graves ou les accidents, soient permis par Dieu. Pourtant, par la foi nous pouvons reconnaître la guidance sage de la main de Dieu dans notre vie, ainsi que dans celle de nos proches. Cela témoigne qu’il vaut la peine de croire en Dieu et de mettre sa confiance en lui. «Que ta volonté soit faite» (Mt. 6:10) est toujours une prière actuelle.

La foi est née de l’évangile

La lecture de la Bible est très importante. Cependant, personne ne peut devenir juste et agréable à Dieu en lisant la Bible mais, pour cela, il faut la prédication du royaume de Dieu. «Ainsi la foi vient de ce qu’on entend, et ce qu’on entend vient de la Parole de Christ» (Rm. 10:17).

Quand Martin Luther traduisit la Bible il traduisit «de ce qu’on entend» par le mot «prédication». La foi est née de l’Évangile, qui est la prédication de la rémission des péchés en Jésus-Christ. Cette prédication peut s’entendre seulement dans le royaume de Dieu. Ainsi, l’œuvre de Christ continue comme l’œuvre du Saint-Esprit dans son Église (Ef. 1:22-23).

L’œil naturel et l’incroyance ne voient que le cadre humain de l’Église. Mais par la foi, l’homme voit  le Dieu miséricordieux et juste, qui vit au milieu de son Église. Même les gens non-croyants de l’époque de Jésus ne reconnurent ni le Fils de Dieu, qui enseignait au milieu d’eux, ni sa gloire céleste (Jn. 1:11,14).

Dieu fait connaître son royaume aussi aux gens de notre temps (Es. 2:2). Nous prions que les gens viennent écouter la Parole de Dieu et que Dieu les aide, par le repentance, à devenir des enfants de Dieu, car en dehors de l’Église de Dieu il n’y a pas de salut.

Pour un enfant de Dieu la Parole de la Bible et la prédication du royaume de Dieu est «utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice» (2 Tm. 3:16). L’Évangile est une puissance de Dieu pour nous tous (Rm. 1:16).

Texte : Kimmo Puolitaival
Source : Siionin Lähetyslehti 7-8/2012
Traduction : MP

Julkaistu ranskankielisessä kieliliitteessä 11/2013.

Väinö Havas

Joulusta jouluun – Suomen kotien lukukirja

Joulusta jouluun – Suomen kotien lukukirja julkaistiin ensimmäisen kerran vuonna 1953. Äänikirja on tehty vuonna 1997 julkaistun uudistetun painoksen pohjalta ja sisältää 43 alkuperäisteokseen kuulunutta kertomusta. Havaksen lämminhenkisissä ja kielellisesti rikkaissa kertomuksissa korostuu kodin, uskonnon ja vapaan isänmaan arvo.

20 €

Toim. Annika Hintsala ja Jenni Hintsala

Heidän kanssaan kulje, kertomuksia nuorille

Kirja nuorista elämän murrosvaiheessa. Kertomuksissa käsitellään nuoren näkökulmasta uskoa, uskosta nousevia valintoja, omaa minuutta ja suhdetta toisiin ihmisiin. 

17 €

Toim. Hanna Aho ja Jouni Hintikka

JAKSANKO LUOTTAA? -ÄÄNIKIRJA

Jaksanko luottaa Jumalaan silloinkin, kun kaikki ympärilläni muuttuu ja oma elämä on kriisissä?  
Vuosikirjassa 2018 käsitellään ajankohtaisia asioita uskon ja luottamuksen näkökulmasta.

20 €

Katri Isopahkala ja Heli Säkkinen (toim.)

Siionin Joulu 2018

Siionin Joulu vieraili lampolassa seurailemassa lampaiden elämää. Lehden hartaustekstit kertovat Vapahtajasta, joka toi ihmisille rauhan ja vapauden. Sivuilta löytyy myös hiljaista puhetta joulusta ilman rakasta läheistä. Lisäksi lehti sisältää muun muassa käytännönläheisiä vinkkejä jouluaskareisiin.

7 €

Toim. Hanna Aho ja Jouni Hintikka
 

Jaksanko luottaa? Ajankohtaista 2018

Jaksanko luottaa Jumalaan silloinkin, kun kaikki ympärilläni muuttuu ja oma elämä on kriisissä?
Vuosikirjassa 2018 käsitellään ajankohtaisia asioita uskon ja luottamuksen näkökulmasta.  

23 €

Mediatilan tähän myy Päivämiehen ilmoitusmyynti.
Ota yhteyttä:
pm.ilmoitukset@srk.fi