Keskiviikko 13.11.2019
"
Minä en häpeä evankeliumia, sillä se on Jumalan voima ja se tuo pelastuksen kaikille, jotka sen uskovat, ensin juutalaisille, sitten myös kreikkalaisille. Room. 1:16

Comment se forme-t-elle l'Église de Dieu ? Le Saint-Esprit appelle et rassemble

en français 2.4.2014 00:00 | Siionin Lähetyslehti
Dans l'œuvre du salut de Dieu, l'Église a un rôle essentiel. Dieu appelle son Église. Le fait de recevoir l’invitation est basé entièrement sur la grâce de Dieu (1 Cor. 1 : 2, 9). L'Église de Dieu est un lieu où la grâce salvatrice de Dieu apparaît sur la terre. La foi salvatrice ne se trouve que dans la communion avec l'Église du Christ. Dieu habite dans cette Église et la dirige avec sa puissance.
Membres de l'Église de Dieu par la foi seule

L'objectif principal de la proclamation de l'évangile ou la bonne nouvelle, c'est de créer et de maintenir la foi en Christ. Lorsque l'évangile fait naître la foi dans le cœur des hommes, ils reçoivent le Saint- Esprit qui les unit l'un à l'autre et en forme l'Église. Cette communion se voit dans les activités de l'Église, et elle est visible aussi pour le monde extérieur (Jean 13 : 35 ; 1 Pierre 2 : 12). Le Saint-Esprit réunit en une seule Église de Dieu tous les croyants de partout dans le monde.

Grâce à l’œuvre d’expiation du Christ, chaque homme est né dans le monde comme croyant. Afin de garder la foi, l'enfant est baptisé et donc amené au sein de l'Église de Dieu. Si l’homme ne vit pas en communion avec l’Eglise, sa foi se fane et la communion avec Dieu se rompe. L’homme peut retourner en communion avec Dieu en croyant l'évangile proclamé dans l'Église de Dieu. L'élément principal de l'évangile est la rémission des péchés. (Marc 16 : 15–16 ; Luc 24 : 47 ; Jean 20 : 21–23)

La foi est soignée en communion avec l'Église

La foi rattache le croyant à  l'église de Dieu, mais aussi le garde dans cette communion. C'est la manière par laquelle un homme peut rester dans la communion vivante avec le Christ (Rom. 12 : 4–5). La foi est soignée en communion avec l'Église (1 Cor. 12 : 26–27 ; 1 Thess. 5 : 14). L'Église de Dieu se réunit pour entendre la voix du Christ, qui s’entend au milieu de l’Église, dans sa proclamation et l'enseignement, grâce à l'Esprit Saint (Jean 10 : 14–16, 16 : 13–16).

La plus petite Église se trouve là où deux ou trois croyants sont assemblés au nom de Jésus (Matt. 18 : 20). Pour un chrétien individuel, les croyants de sa propre région sont souvent le lien le plus important avec l'Église de Dieu. Là, les enfants de Dieu se connaissent et peuvent s’aider et se soutenir l’un l’autre dans le combat de la foi. Jésus a exhorté chacun à obéir à ce que l'Esprit dit aux Églises (Apoc. 2 : 7, 11, 17, 29).

L'apparence intérieure et extérieure de l'Église de Dieu

L'Église de Dieu n'est pas une institution ou une association temporelle, mais une communion avec le Christ et avec d'autres croyants. L'Église n'est pas reconnaissable par des seuls signes extérieurs  (Luc 17 : 20–21 ; Matt. 11 : 27 ; Jean 16 : 1–3). La présence de l'Église ne peut pas être étudiée scientifiquement, ni détectée par les yeux ou par les conclusions de la raison (1 Cor. 1 : 18-24). Pourtant, Jésus a rappelé : « A ceci tous connaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l'amour les uns pour les autres » (Jean 13 : 35).

Selon la Confession d'Augsbourg, l'Église de Dieu est une assemblée de tous les croyants parmi lesquels l'évangile est enseigné en pureté et où les Saints Sacrements sont administrés conformément à l'Evangile. Les habitants de l'assemblée sont des gens croyants, dans lesquels l'Esprit de Dieu habite et travaille. L'Église est la demeure de Dieu avec les hommes (Apoc. 21 : 3). Le fait de vivre en communion avec l’Église donne la joie et la paix merveilleuse au cœur. Le croyant a envie de les garder (Phil. 4 : 7).

Dieu voit à l’intérieur de l’homme

Si un homme ne croit pas en Christ, le seul fait de voyager avec l'Église ne le sauve pas. En abandonnant la foi, l'homme perd aussi la communion vivante avec l'Église, même s’il donne l’impression de voyager encore avec elle.

Selon la parole de Dieu, au milieu de l'Église il y a aussi des gens qui n’ont pas la foi vivante. Jésus a parlé de tels gens dans ses paraboles des dix vierges  (Matt. 25 : 1–13) et du blé et de l'ivraie (Matt. 13 : 24–30 , 36–43), ainsi que dans la parabole des poissons morts ramassés par le filet (Matt. 13 : 47–50). L'abandon de la foi ne se voit pas toujours à l’extérieur. Cependant, Dieu voit à l'intérieur de chacun. Jésus a dit qu'il est le cep et les croyants sont les sarments (Jean 15 : 1–10 ). Si la communion vivante avec Jésus est coupée, le sarment sèche et Dieu le retranche du cep. Cependant, Dieu préfère émonder le sarment et en prendre soin au lieu de le retrancher. Il est patient et attend « encore une année » pour voir s’il trouve des fruits de la foi (Luc 13 : 6–9). Il aime aussi celui qui a perdu sa foi et l'exhorte à se repentir (Apoc. 3 : 1–3). Cependant, le temps de la grâce et de l'attente est limité.

Pour garder la foi et la paix de Dieu, le croyant a besoin de l'évangile et de la proclamation du pardon des péchés. Les promesses de la Parole de Dieu nous encouragent à croire et à voyager avec l'Église de Dieu. Le Christ lui-même y est avec nous et ne veut pas rejeter même le plus faible des enfants de Dieu. Une fois l'Église de Dieu sera une foule louangeante et réjouissante au ciel (Apoc. 7 : 13–17).

Texte: Matti Hanhisuanto
Traduction: SK
Source : L'Annuaire de SRK 2012

Julkaistu ranskankielisessä kieliliitteessä 4/2014.

Toim. Anna Illikainen, Olli Lohi ja Päivi Martikainen

Vaellanko valossa? Ajankohtaista 2019

Yhteiskunnan moniarvoisuus tulee ihmistä usein vastaan arkielämässä. Vuosikirja 2019 avaa näkökulmia uskovaisena elämiseen tässä ajassa. Kirjoittajat pohtivat, miten kristilliset arvot näkyvät kodissa ja työelämässä ja miten toimia rakentavasti yhteiskunnassa erilaisten aatteiden ja virtausten keskellä. Kirjoituksissa käsitellään myös ihmisen vastuuta luonnosta, toisten kohtaamista ja oman paikan löytämistä.

23 €

Harri Vähäjylkkä
Piirrokset Anna Ratilainen

Tahdon

Tahdon-kirjassa opetellaan askel kerrallaan vanhemmuutta, ratkotaan kommunikointiongelmia puolisoiden välillä ja kohdataan yhdessä, mitä vastaan tulee: menetyksiä, rakkautta, väsymystä, syntymän ihmettä ja erilaisia näkemyksiä uskovaisena elämisestä.

18 €

Toim. Sanna Isopahkala

Pysytään kuulolla

Kirjassa kokemuksiaan avaavat sekä seuraradion kuuntelijat että tekijät. Kirjaan on myös koottu SRK:n radiotyön historiaa ja merkkipaaluja.

20 €

Virsiä Suomenlinnassa, CD-133

Äänitteellä on kesästä, Suomen luonnosta ja isänmaasta kertovia virsiä yhteislauluna. Laulujen kautta välittyy laulamisen ilo, rohkaiseva ja turvallinen sanoma sekä syvä kiitollisuus Jumalan luomistyötä kohtaan. 

22 €

Elina Sneck
Kuv. Sirkku Saukonoja

Keltakultakulleroinen

Elina Sneckin hellänhauskoissa vauvarunoissa eletään mukana vauva-arjessa – vauva syö roskia, mönkii, tonkii, luuttuaa lattiat ja nuohoaa takan. Väliin se jokeltaa ihanasti ja nukkuu sinisiipien unia. Hyväntuuliset runot pysäyttävät rakkauden ihmeen äärelle.

18 €

Mediatilan tähän myy Päivämiehen ilmoitusmyynti.
Ota yhteyttä:
pm.ilmoitukset@srk.fi