JavaScript is disabled in your web browser or browser is too old to support JavaScript. Today almost all web pages contain JavaScript, a scripting programming language that runs on visitor's web browser. It makes web pages functional for specific purposes and if disabled for some reason, the content or the functionality of the web page can be limited or unavailable.
vieraskieliset / en-francais

Vi­vons dans la bon­ne en­ten­te avec nos proc­hains

Siionin Lähetyslehti
vieraskieliset / en-francais
24.5.2016 12.00

Juttua muokattu:

1.1. 23:32
2020010123321620160524120000

Lta Bib­le, et no­tam­ment les let­t­res de Paul, con­tient de nomb­reu­ses ex­hor­ta­ti­ons con­cer­nant les re­la­ti­ons hu­mai­nes. On nous con­seil­le de mont­rer de l’ami­tié, de la compré­hen­si­on et de la pa­tien­ce l’un en­vers l’aut­re. Not­re Sau­veur, de sa part, sou­lig­ne l’im­por­tan­ce de l’amour en­vers nos proc­hains.

L’hom­me a be­soin de l’hom­me; en ef­fet, l’hom­me a été créé pour viv­re en com­mu­ni­on avec les aut­res. Alors, pour­quoi avons-nous be­soin d’au­tant d’en­seig­ne­ments sur la ma­niè­re de viv­re l’un avec l’aut­re? Ne sa­vons-nous pas viv­re cor­rec­te­ment sans ces con­seils? Et en­co­re, som­mes-nous ca­pab­les de re­con­naît­re not­re proc­hain aus­si dans ce­lui qui a choi­si une vie et adopté des opi­ni­ons très dif­fé­ren­tes des nôtres?

C’est sou­vent avec les gens les plus proc­hes que nous avons le plus de dif­fi­cultés de gar­der l’amour. Cer­tai­nes ca­racté­ris­ti­qu­es ou cer­tain mode de pens­ée de ces per­son­nes nous peu­vent semb­ler dif­fi­ci­les à ac­cep­ter. Nous nous sen­tons fa­ci­le­ment cho­qués par leur com­por­te­ment, et, pris par la colè­re, nous les cho­quons nous-mêmes de not­re part.

Qu’il nous est fa­ci­le de préju­ger les gens qui pen­sent ou qui vi­vent dif­fé­rem­ment de nous-mêmes! L’opi­ni­on que nous nous fai­sons d’une per­son­ne par oüi-dire cor­res­pond ra­re­ment à la réa­lité. N’oub­li­ons pas que le fait de se met­t­re au-des­sus de l’aut­re n’est pas prop­re à sus­ci­ter l’amour cha­leu­reux et fra­ter­nel au­qu­el nous en­cou­ra­ge la Bib­le.

Ce qui cau­se des dif­fi­cultés dans les re­la­ti­ons hu­mai­nes, c’est avant tout not­re na­tu­re cor­rom­pue par la chute ori­gi­nel­le. Nous avons be­soin des con­seils de la Bib­le. La pa­ro­le de Dieu nous con­duit à ai­mer not­re proc­hain et nous don­ne la for­ce de viv­re l’un avec l’aut­re. Le con­seil don­né par Paul dans sa let­t­re aux Co­los­siens nous sert d’un bon prin­ci­pe: « Sup­por­tez-vous les uns les aut­res, et, si l’un a su­jet de se plaind­re de l’aut­re, par­don­nez-vous récip­ro­qu­e­ment. De même que Christ vous a par­don­né, par­don­nez-vous aus­si. »

Lut­her, de sa part, nous en­seig­ne: « Aus­si long­temps que nous vi­vons sur la ter­re, nous de­vons nous sup­por­ter l’un l’aut­re, com­me le Christ lui-même nous a sup­portés, car per­son­ne d’ent­re nous n’est par­fait. Dieu se con­ten­te­ra de nous voir nous en ef­for­cer. » Jésus n’ac­cep­tait pas le péché, mais il était prêt à ren­cont­rer avec misé­ri­cor­de un hom­me pécheur - même ce­lui qui était com­muné­ment con­damné par les aut­res.

Tex­te : Han­nu Kal­lun­ki

Sour­ce : Sii­o­nin Lä­he­tys­leh­ti 9/2013

Tra­duc­ti­on : PS

Jul­kais­tu rans­kan­kie­li­ses­sä nu­me­ros­sa 11.5.2016

4.7.2020

"Minä ope­tan si­nua", sa­noo Her­ra, "minä osoi­tan si­nul­le oi­ke­an tien. Minä neu­von si­nua, kat­see­ni seu­raa as­ke­lei­ta­si." Ps. 32:8

Viikon kysymys