JavaScript is disabled in your web browser or browser is too old to support JavaScript. Today almost all web pages contain JavaScript, a scripting programming language that runs on visitor's web browser. It makes web pages functional for specific purposes and if disabled for some reason, the content or the functionality of the web page can be limited or unavailable.
« 1 2 3 4 5 6 ... 8 »

Jo­seph ren­cont­ra ses frères avec misé­ri­cor­de

vieraskieliset / en-francais10.5.2017 13.48

L’his­toi­re bib­li­que de la ren­cont­re ent­re Jo­seph et ses frères en Egyp­te est une bel­le desc­rip­ti­on de la misé­ri­cor­de et du par­don.

Ne ju­gez pas mais par­don­nez

vieraskieliset / en-francais10.5.2017 8.59

Il y a très peu de gens qui pen­sent qu’ils ju­gent ses proc­hains. Nous avons, pour­tant, une ten­dan­ce à fai­re des es­ti­ma­ti­ons qui peu­vent être com­me des ju­ge­ments trop ra­pi­des.

L’hom­me de­vient en­fant de Dieu par la foi simp­le

vieraskieliset / en-francais10.5.2017 8.49

– J’ai prié pen­dant des di­zai­nes d’an­n­ées pour la rémis­si­on des péchés, m’a dit un hom­me qui ve­nait d’en­tend­re et de croi­re l’évan­gi­le du par­don pour lui-même.

Amos a in­terprété à la réu­ni­on de son vil­la­ge na­tal

vieraskieliset / en-francais10.5.2017 8.47

– La foi ap­por­te la paix de l’âme et le par­don des péchés. Je sens aus­si l’amour qui unit tous les cro­yants par­ta­ge­ant la même foi, dit Amos Pag­nam. Amos a 23 ans et il étu­die l’his­toi­re à l’Uni­ver­sité de Lomé au Togo. Je l’ai ren­contré à la réu­ni­on au vil­la­ge to­go­lais de Adép­ti­kopé.

Con­ver­tis­sez-vous et vous viv­rez

vieraskieliset / en-francais10.5.2017 8.45

Le péché est une mau­vai­se chose: il rompt l’amour et sépare l’hom­me de Dieu et du proc­hain. Ézéchiel écrit: ”Si le jus­te se détour­ne de sa jus­ti­ce et com­met l’ini­quité, et meurt pour cela, il meurt à cau­se de l’ini­quité qu’il a com­mi­se.” (Éz. 18 : 26.)

La bonté de Dieu ap­pel­le l’hom­me à la re­pen­tan­ce

vieraskieliset / en-francais10.5.2017 8.43

Nous re­ce­vons des in­vi­ta­ti­ons di­ver­ses. Par­fois nous les ac­cep­tons, par­fois nous avons des empêc­he­ments. Mais généra­le­ment, nous vou­lons nous prépa­rer pour la fête et ain­si res­pec­ter la per­son­ne qui nous a in­vités.

Le baptê­me en vue de la re­pen­tan­ce

vieraskieliset / en-francais10.5.2017 8.41

Jean-Bap­tis­te était un pi­on­nier. Il prépa­rait le che­min pour Jésus dans les cœurs des hom­mes. Il le fai­sait en prêchant : « Re­pen­tez-vous, car le ro­yau­me des cie­ux est proc­he » (Matt 3 : 2).

Il est im­por­tant de se re­pen­tir

vieraskieliset / en-francais10.5.2017 8.40

Les tex­tes de ce ca­hier par­lent de la re­pen­tan­ce et de la grâce. Tous les deux sont des su­jets très im­por­tants dans la foi chrétien­ne. Il y a en­vi­ron dix ans, ces deux su­jets m’ont spéci­a­le­ment parlés. J’ai gran­di dans une fa­mil­le cro­yan­te, mais j’étais tombé dans l’inc­ro­yan­ce à cau­se de mes péchés.

La récip­ro­cité ent­re les époux

vieraskieliset / en-francais16.11.2016 12.38

Le ma­ri­a­ge fait par­tie du plan de créa­ti­on de Dieu. Dieu a créé l’hom­me et la fem­me pour une re­la­ti­on récip­ro­que, une re­la­ti­on qui fa­vo­ri­se la vie. Le ma­ri­a­ge n’est pas uni­qu­e­ment un ord­re réglé par Dieu, mais Dieu a aus­si pro­mis de bénir le ma­ri­a­ge. Aux époux, Dieu a don­né le de­voir de fa­vo­ri­ser la re­la­ti­on mu­tu­el­le. Dans le ma­ri­a­ge, il est pos­sib­le de se jou­ir du don de la vie et de sa gran­de ric­hes­se : des en­fants, du mi­rac­le d’ac­c­rois­se­ment.

Le ma­ri­a­ge est des­tiné à du­rer tou­te la vie

vieraskieliset / en-francais16.11.2016 12.28

Jésus dit : « N’avez-vous pas lu que le Créa­teur, au com­men­ce­ment, fit l’hom­me et la fem­me et qu’il dit : C’est pour­quoi l’hom­me quit­te­ra son père et sa mère et s’at­tac­he­ra à sa fem­me, et les deux de­viend­ront une seu­le chair. Ain­si ils ne sont plus deux, mais une seu­le chair. Que l’hom­me ne sépare donc pas ce que Dieu a uni. » (Matt 19 : 4–6)

« 1 2 3 4 5 6 ... 8 »
31.5.2020

Jee­sus sa­noi: "Jos te ra­kas­tat­te mi­nua, te nou­da­tat­te mi­nun käs­ky­jä­ni. Minä kään­nyn Isän puo­leen, ja hän an­taa teil­le toi­sen puo­lus­ta­jan, joka on kans­san­ne ikui­ses­ti. Tämä puo­lus­ta­ja on To­tuu­den Hen­ki." Joh. 14:15-17

Viikon kysymys